Comment continuer à se former

2
Adeline Jerome 128 Rep.

Bonjour à tous,

Je suis détentrice du DAEFLE et je me demandais comment faire pour continuer à me perfectionner sans passer par la case Master qui ne m’intéresse pas du tout. Et je me disais que je n’étais sans doute pas la seule dans cette situation.

En ce qui me concerne je me suis tournée vers  les MOOC ou cours massifs offerts en ligne ainsi que des articles publiés via mon réseau sur LinkedIn. Comment faites-vous, vous, pour vous tenir au courant des avancées et autres actualités de notre domaine? Vous consultez des sites tels qu’Agito, des blogues, des revues, etc. Bref dites-moi tout!

BrunoM a répondu

Meilleure réponse

2
Fred - FLQ 520 Rep.

Bonjour Adeline !

Belle et vaste question qui m’interpelle énormément vu que je suis comme toi et que le Master ne me dit rien. Enfin bon, j’ai essayé, j’ai même validé quelques UE (histoire de pouvoir donner un avis critique sans avoir trop l’air de me trouver une excuse) et je me suis dit qu’il valait mieux que j’utilise tout ce temps et cette énergie à faire des choses plus utiles (et moins frustrantes dans certains cas). ^^

Edit : je viens de vois la réponse de Sophie et la mienne va dans le même sens.

En présentiel… avec des gens en chair et en os !

Personnellement, j’ai toujours beaucoup appris des collègues via des ateliers d’échanges pédagogiques par exemple. En présentiel, les formations comme les universités du BELC, les journées organisées par les maisons d’édition (j’ai entendu beaucoup de bien des rencontres FLE de Barcelone) ou par les centres de langues sont une bonne piste je pense, à condition de bien cibler les ateliers proposés selon tes besoins et de pouvoir y aller (distance, coût,…). Le super bon point de ce genre de formations, c’est qu’on passe toujours d’excellents moments avec les collègues.

Si tu travailles dans un centre de langues et que rien n’est organisé en interne pour accompagner l’évolution de vos pratiques, tu peux toujours essayer de trouver un(e) ou deux collègues que tu apprécies et vous concerter pour échanger sur vos cours. Dans le meilleur des cas (si l’institution l’autorise), vous pouvez vous observer les uns les autres en train de faire cours, si possible avec une fiche d’observation pré-établie (je dois en avoir une ou deux qui trainent sur mon disque dur). Vous vous retrouvez ensuite pour discuter de ce que vous avez aimé, ce qui vous a interpelé ou ce que vous avez remarqué. Ça peut faire peur au début mais c’est très TRÈS formateur ! 😀

Bruno me disait également qu’il y a de plus en plus de collectifs locaux de profs FLE. Je n’y ai jamais participé mais je suis sûr que ce doit être un excellent moyen de se former. Il y a en au moins deux qui ont un site internet : Lyon et Marseille. Peut-être y en a-t-il dans ta région. Les associations d’enseignants FLE sont une piste à suivre aussi !

En ligne – S’informer

Beaucoup de choses en ligne, trop même. Les MOOCs, pourquoi pas, mais l’espèce de carcan qui semble être devenu la norme (vidéo => forum => quiz => vidéo…) ne me convient pas des masses, mais c’est un goût perso. 😉 Un bon ciblage de vidéos sur YouTube par exemple peut être tout aussi bénéfique et il y a de quoi faire (conf TedEx par exemple).

Suivre les blogs et sites FLE… et pédagogiques (tu as Agitox pour t’aider 😀 ) permet d’avoir de nouvelles idées d’activités ou de modalités d’interactions, de projets péda, de découvrir de nouvelles manières d’envisager l’enseignement. En petit conseil, je dirais juste que ne pas se limiter à la sphère FLE est essentiel et apporte une bouffée d’air pur (et beaucoup de recul quant aux pratiques dîtes « innovantes »). 😉

En présentiel / En ligne – S’investir dans un projet

Un autre bon moyen de se former, même si cela semble d’une manière moins directe, c’est de s’investir dans un projet mené par des profs de FLE, que ce soit hors ligne (asso, collectif,…) ou en ligne (Agito bien sûr ! :mrgreen: mais aussi T’enseignes-tu ? et bien d’autres encore !). Écrire un article par exemple sur T’enseignes-tu ?, c’est s’exposer certes mais aussi avoir les retours de leur équipe et de tous les lecteurs qui prendront le temps de te laisser un message. En dehors des articles, s’investir dans un projet, c’est souvent développer des compétences transversales qui sont toujours utiles et peuvent mettre être décisives lors d’une reconversion par exemple. 😉

Bon, je m’arrête là car je me suis un peu enflammé et tu as de quoi lire déjà. ^^; Tout ça reste bien évidemment un avis personnel, mais j’espère qu’il y aura quelques petits trucs qui te seront utiles. 😉

Fred - FLQ edited comment on answer
0
BrunoM 231 Rep.

Hello, la réponse de Fred est assez complète et je suis entièrement d’accord avec lui.

Je précise juste que j’ai découvert les podcast d’agito il y a peu et je suis fan !

Sur le site des zexperts, tu peux aussi t’inscrire à la lettre « 30 zidées pour le FLE » pour recevoir une idée par jour pendant un mois et il y a des trucs très sympas.

L’inscription est sur la page d’accueil : https://leszexpertsfle.com/

J’aime aussi beaucoup les réflexions faites sur « T’enseignes-tu »

BrunoM a répondu
×

Se connecter

Abonnement

Les thèmes de discussion

Faire une recherche