Professeur de français certifié enseignant au collège, Alexis utilise beaucoup les jeux vidéo dans ses cours : il nous parle de son blog qui y est dédié mais aussi de son public… et de son chien !

Q1. Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Alexis Hassler, je suis professeur de français certifié enseignant cette année au collège. Je gère une classe de type UPE2A avec des élèves francophones, francographes, non-francophones ou non-francographes. Pour certains, il s’agit de leur première année dans le système français, pour d’autres cette année est leur seconde ou troisième en France.

Possédant un CAPES de Lettres Modernes, j’ai enseigné deux ans au collège et lycée dans des classes dites “ordinaires”, à savoir en tant que professeur de français et non de FLS/FLE. Je passe actuellement, deuxième et dernière année, un master de FLE/FLS à distance avant de terminer ma spécialisation.

 

Q2. Tu enseignes actuellement en région parisienne : quelles sont les particularités de ton public ?

J’enseigne cette année dans le Val d’Oise, 95. Le collège se nomme Marcel Pagnol et est classé comme un établissement REP (anciennement ZEP). Un collège avec un public en difficulté (linguistique, financière, sociale) mais l’équipe pédagogique est soudée. L’établissement est public et possède un dispositif UPE2A dont je suis en charge. Mon public est varié et va des francophones au non-francophones voire pour de rares cas jusqu’au NSA (Non-Scolarisé Antérieurement). Un public très hétérogène donc.

Q3. Tu as ouvert le blog Jeux vidéo – FLE très récemment : quelle a été ta motivation principale et pourquoi le thème du jeu vidéo ?

L’idée de parler de mon métier et de partager mes expériences me trotte depuis longtemps dans la tête. Cette année, j’ai choisi de sauter le pas pour deux raisons : s’agissant de ma troisième année d’enseignement, j’ai un petit recul me permettant de réfléchir par rapport à mon métier ; de plus, étant désormais professeur de FLS/FLE j’ai la possibilité d’expérimenter dans mon approche pédagogique.

Les jeux vidéo sont une passion ancienne. J’y joue depuis mon enfance et j’ai écrit pendant environ quatre ans des articles réflexifs sur ce domaine. Je cherchais à démontrer les qualités ludiques mais également culturelles des jeux en me focalisant sur des thématiques abordées en cherchant toujours à établir des parallèles avec d’autres arts comme la littérature. Je suis convaincu que les jeux sont un vecteur formidable pour apprendre. Le mouvement de la “gamification” aux Etats-Unis est particulièrement motivant.

 

Q4. Concrètement, que peut-on trouver sur ton blog ?

Pour le moment, le blog se scinde en trois catégories. Les “séances” où je propose une séance complète (avec minutage, compétences, problématique, etc.) pour aborder un point de langue, un genre littéraire, etc. à travers un jeu vidéo.

La catégorie “à creuser” propose des pistes tels des appels aux autres professeurs. Un jeu m’intrigue, me simple intéressant pour une séance mais la séance n’est pas construite. J’esquisse quelques idées.

Enfin, la catégorie “lectures” propose des articles ou des extraits d’essais liés à l’usage du jeu vidéo ou numérique en classe. Il me semble important d’aiguiller les professeurs vers le meilleur de la littérature liée au sujet.

Q5. Tu sembles monter beaucoup de projets avec tes apprenants : quel est le prochain en date ?

Dès la rentrée, je compte mettre en place un magazine numérique via Madmagz avec mes élèves. J’aimerais que nous créions un magazine sur les jeux vidéo. Par exemple, à partir d’un jeu découvert, les élèves expliqueront les règles (comment y jouer), l’histoire, rédigeront un avis, réfléchiront sur les points à améliorer voire proposeront des questions auxquelles le créateur du jeu devra répondre. Bref, à travers un jeu joué et analysé, l’élève sera producteur d’un contenu important travaillant sur le lexique, la grammaire, la syntaxe, les types de phrase, divers temps et bien entendu les quatre compétences (P.E., P.O., C.E., C.O.). C’est un gros projet et je suis impatient de le tester pour dépasser un peu la séquence classique.

Q6. Comment s’appelle ton chien et quel rôle joue-t-il dans tes préparations de cours ?

Mon chien s’appelle Raoul et il ne joue pas un grand rôle dans ma préparation de cours si ce n’est qu’il est toujours collé à moi lorsque j’essaie des jeux. C’est ma mascotte dans un certain sens et puis un bouledogue français comme mascotte de l’enseignement du français, ça colle.

Cet article vous a été utile ? Faites-en profiter d’autres !

Twitter
Facebook
Google+
LinkedIn
Email

Aux podcasts des Agités

À l'infolettre d'Agito