Pour ce Mille et un visages du Fle, nous avons eu le plaisir de poser nos questions à Amandine, prof de FLE et médiathécaire à Kuala Lumpur. Nul doute que vous connaissez déjà Amandine à travers son excellent site Français Langue Étonnante ?!. Amandine, très attachée à la démarche collaborative, nous donne des conseils pour associer la médiathèque à nos pratiques de classe. Merci mille fois pour ce bel entretien ! C‘est un peu plus long que d’habitude mais on a tout voulu garder. 😉 (Retrouvez également cette semaine Amandine sur T’enseignes-tu où elle dresse un compte-rendu de sa journée formation iPads et médiathèque avec Laurent Carlier).

Q1. Dans quels pays enseignes-tu ?

Je travaille en Malaisie depuis un peu moins d’un an.

Q2. Comment est née l’idée de Français Langue étonnante ?

À mes débuts comme enseignante, j’ai tout de suite fait beaucoup de création pédagogique et je trouvais dommage que les profs de FLE n’échangent pas plus. Je passais énormément de temps à chercher des ressources en ligne et n’étais pas toujours satisfaite de ce que je trouvais. J’avais envie de quelque chose de collaboratif et qui sorte un peu des sentiers battus. Et par un beau jour de chômage, je me suis lancée !

Q3. Quelle est l’équipe de Français Langue Étonnante ?

J’ai commencé toute seule puis les choses ont évolué puisque depuis un an Alice a rejoint FLE?! et y publie régulièrement. Notre collaboration sur le blog est la continuité des deux années de complicité pédagogique lorsque je travaillais à Lyon où Alice enseigne d’ailleurs toujours.

Q4. Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le FLE ?

Son côté créatif. Trouver des documents, chercher à les rendre accessibles au public visé, mettre en place des projets avec les collègues ou d’autres structures. Et ce qui va de pair : actualiser ses connaissances, se renouveler, innover.

Q5. Comment es-tu devenue médiathécaire ?

Entre ma licence et mon master, j’ai fait un DUT métiers du livre en un an avec en tête l’idée de travailler en bibliothèque à l’étranger. Après le master, J’ai commencé comme prof et en Malaisie j’ai finalement eu l’opportunité de faire les deux.

Q6. Tu adores ce métier, pourquoi ?

Pour plein de raisons ! Tout d’abord parce que c’est à la croisée de plusieurs pôles : la culture, la pédagogie et les TIC. La part créative que j’apprécie énormément dans l’enseignement se retrouve également dans mon travail à la médiathèque : il faut aussi imaginer des projets, des partenariats, proposer des activités pour les classes. On doit donc constamment actualiser ses connaissances, se renouveler, innover. Bref, pour ceux qui penseraient le contraire : on ne s’ennuie pas à la médiathèque !

Q7. Comment fais-tu le lien entre ton métier et celui d’enseignant de FLE ?

Le fait d’être prof et médiathécaire me permet de conseiller plus facilement les collègues et les apprenants. Je pense que cela m’incite davantage à proposer des activités, sous la forme d’ateliers ou de fiches pédagogiques, à mes collègues pour qu’ils aient eux aussi envie d’utiliser la médiathèque comme un lieu d’apprentissage.

Q8. Des conseils (d’activités) pour les enseignants de Fle ? Comment mieux exploiter la médiathèque ?

J’ai envie de dire : on peut tout faire à la médiathèque ! (sauf crier dans son téléphone et renverser son café). Tout peut être prétexte à venir à la médiathèque ! Rien qu’en suivant les progressions des manuels, on a mille bonnes raisons d’y venir : parler de la presse, écrire un fait divers, une biographie, faire une recherche sur internet… C’est le moment de faire en français et de proposer une sorte d’immersion francophone pour sa classe.

Assez rapidement dans l’apprentissage, une visite à la médiathèque peut être l’occasion de pratiquer les nouveaux acquis (se renseigner sur des horaires, poser des questions sur les tarifs…). Pour les débutants, je propose par exemple une activité toute simple autour du livre où les élèves doivent observer la couverture et noter le maximum de mots qu’ils comprennent. C’est une première approche de la lecture en français.

Cet article vous a été utile ? Faites-en profiter d’autres !

Twitter
Facebook
Google+
LinkedIn
Email

Envie de poursuivre votre lecture ?

Déjà tout lu ? Abonnez-vous !

Aux podcasts des Agités

À l'infolettre d'Agito