Cette semaine, on fait connaissance avec Claire, Maud et Nicolas qui viennent de lancer une mini-série, “Langue de prof” , avec pour personnages principaux… des profs de FLE ! Ils nous présentent leur projet qui n’est pas dénué d’humour. Rendez-vous dans les liens ci-dessous pour les suivre et regarder leurs vidéos.

Q1. Qui êtes-vous ? Où travaillez-vous ?

Question piège, on adore parler de nous ! Mais on va essayer de la faire courte. Claire, Maud et Nicolas, profs de FLE à l’Institut Français de Valencia en Espagne. Points communs : une passion pour le théâtre et les churros. Un des deux nous a décidé à faire ce projet.

Q2. Vous venez de lancer votre mini-série “Langue de prof”. Vous pouvez nous en dire plus ?

Notre objectif était avant tout de nous amuser et de faire rire aussi, si possible ! Partir de nos travers comme professionnels pour créer des personnages sans censure dans lesquels chacun finalement peut s’identifier.

On imagine cette première saison comme une entrée en matière, un tour de présentation, histoire de “briser la glace”. Elle montre les trois personnages dans diverses situations de classe et entre collègues de travail révélant peu à peu leur personnalité. Elle est composée de douze épisodes, douze “actes de paroles”. Maintenant que le lancement est fait, vous pourrez en découvrir un chaque lundi. On a pensé que ce serait sympa de commencer la semaine comme ça !

Q3. D’où vous est venue cette idée et pourquoi le format vidéo ?

L’idée est venue d’un désir commun de retrouver le jeu et la création. Le projet s’est dessiné naturellement autour de nombreux cafés il y a environ un an.

Le format, c’était déjà s’essayer à un genre qu’aucun de nous n’avait encore testé. Pouvoir travailler sur un format court qui nous plaît et avoir un moyen de diffusion pratique et actuel. De plus, l’écriture et notre budget (zéro !) nous ont donné des contraintes où ce format-là s’est rapidement imposé. On espérait qu’au détour d’une recherche pour trouver LA perle de document authentique, un prof serait amusé de tomber sur nous et de rigoler trois minutes. Et si ça se trouve, ça va aussi faire rire des “même pas profs” !

 

Q4. De qui vous êtes-vous inspiré pour les personnages ?

On a bien sûr puisé dans nos expériences personnelles mais on a aussi bien sûr pas hésité à nous inspirer largement de celles de nos collègues. Nos petits défauts, nos erreurs en cours, les moments où on perd patience, nos instants de solitude (c’est pas toujours facile d’expliquer les doubles pronoms !)… Puis en grossissant le trait et en cherchant l’autodérision, les personnages se sont imposés. Les scènes de photocopieuse nous ont permis de retrouver l’ambiance des salles des profs, entre connivence et parfois rivalité . Et quelques fois, il a juste suffit de dire tout haut ce qu’on pense tout bas !

Q5. Vous avez déjà des idées pour dix saisons ?

Pour l’instant on se concentre sur la deuxième saison, qui est en cours d’écriture. On y fera évoluer les personnages, leurs relations, pour les rendre plus complexes et on espère (encore !) plus drôles ! On a plein d’anecdotes à raconter ! Pour la suite, on verra ! Ce qui est sûr c’est qu’on garde les oreilles et les yeux ouverts et le bloc notes à portée de main.

Q6. Le projet est-il soutenu par votre direction ? Si oui, de quelle manière ?

Notre direction nous a soutenus dès le début du projet en nous autorisant à tourner dans ses locaux. C’était fondamental !

Cet article vous a été utile ? Faites-en profiter d’autres !

Twitter
Facebook
Google+
LinkedIn
Email

Envie de poursuivre votre lecture ?

Déjà tout lu ? Abonnez-vous !

Aux podcasts des Agités

À l'infolettre d'Agito