0

Bonjour,

je me demande comment vous faites en atelier de production écrite pour corriger les productions des apprenants ? Il faut nécessairement une correction individuelle et çe prend un peu de temps. On peut commencer par donner des éléments à ceux qui finissent en premiers pour les aider à améliorer leur texte, mais au bout d’un moment tout le monde a fini en même temps et là généralement ça se complique… Je n’ai pas la possibilité de corriger chez moi les productions et d’ailleurs je trouve ça mieux de le faire avec eux. Pouvez-vous me dire comment vous faites vous ?

Merci!

1

Le sujet date, mais au cas où cela intéresserait encore:

Avec mon A2, je leur donne en devoir une PE que je récupère et je souligne toutes les erreurs.

Je mets à leur disposition dans la classe des outils (des exemples de lettre, des formulations, des tableaux de conjugaison, etc.). A eux de se corriger en s’aidant de ces fiches.

En général, ça marche bien, et ceux qui finissent le plus rapidement aident ceux qui prennent un peu plus de temps.

0

Bonjour Fanny,

J’ajoute ma petite pierre aux réponses. J’ai eu par moment jusqu’à 3 groupes d’écrit en même temps et j’avais mis en place des grilles de correction avec des critères pragmatiques (respect des consignes – un critère par consigne -, longueur, organisation…) et des critères linguistiques (conjugaison, orthographe, longueur des phrases, variété du vocabulaire…). Ces grilles ont demandé un temps d’appropriation et il a fallu les rendre compréhensibles par les apprenants mais après j’ai pu mettre en place des activités d’hétéro-correction, bref ils se corrigeaient entre eux. C’était assez apprécié et ça me permettait de mieux gérer le temps de classe mais attention si tu as un programme serré à tenir car c’est une activité lourde à ajouter. Moi je l’ai fait avec des B1 et de B2, en-dessous, je ne sais pas si c’est possible…

0

Bonjour,

comme Ludovic, j’utilise aussi régulièrement un système de codes pour que les apprenants retrouvent leurs erreurs (X : mot manquant, MC : mot mal choisi, T : temps mal choisi, C : erreur de conjugaison, etc.)

Sinon, j’ai tendance (sauf préparation aux DELF) à faire travailler plutôt sur des productions de textes courts (ce qui correspond d’avantage à la “vraie vie”, on a rarement à écrire des essais ou des romans) et à faire faire des corrections collectives au tableau. Les apprenants indiquent les mots sur lesquels ils pensent repérer des erreurs et chacun fait des propositions. Ça marche plutôt bien, les apprenants se prennent au jeu, ça permet de montrer les différentes manières d’exprimer quelque chose et il me semble que cela évite que chacun se retrouve seul face à ses “fautes”.
J’ai aussi pu constater que certains qui n’arrivaient pas à voir leurs erreurs sur leurs feuilles les retrouver plus facilement avec le recul du tableau.
Pour des textes un peu plus longs, il m’arrive aussi de les photocopier et de les distribuer à tout le monde. Dans les cas les plus confortables, je demande aux apprenants de les saisir sur un traitement de textes.

0

Coucou Fanny !

En complément de la réponse de Ludo, voici deux articles très intéressants sur T’enseignes-tu ? :

Entre le code couleurs/formes, les moments de correction entre pairs ou encore cet exemple de tableau, je pense qu’il y a déjà de quoi faire pour une correction utile et efficace. 😉

0

Salut, Fanny,

Tu peux faire une correction interactive. Tu connais ?
Une correction interactive fait l’objet d’un cours complet.

– Tu lis les copies une par une.
– Tu rassembles sur une feuille quelques phrases récurrentes mal écrites
– Le cours suivant : tu les écris au tableau
– Les élèves, en groupe, doivent réécrire les phrases en bon et due forme
– Tu fais la correction avec toute la classe

Lors de la lecture des copies une par une :
– Tu indiques, sur chaque copie, où sont les erreurs avec un code de couleur
– Les élèves doivent ensuite trouver leurs erreurs eux-mêmes
– Ils te redonnent leurs copies corrigées
– Tu les relis et regardes si tout est OK.

Exemples de code de couleur :
– un mot souligné correspond à une faute d’accord.
– une croix entre deux mots correspond à un mot manquant.
– Un mot entouré correspond à une erreur de temps…

Bon courage,
Ludo

Top, bonne idée, merci de ton aide!

Autres questions récentes

Les thèmes de discussion

Faire une recherche

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

@

Pas d’activité récente