0

J’ai une question sur l’emploi du “de” ou “de la”
On va dire un livre sur l’histoire de France mais un livre sur l’histoire de la monarchie ou sur l’histoire de la Norvège.
Je voulais savoir si il y avait une règle pour savoir si avant un mot féminin on doit employer “de” ou “de la” dans ce type de construction.

0

Voilà bien le genre de questions que je n’aime pas qu’on me pose ne cours ! 😉
Je ne peux qu’être d’accord avec les explications apportées par Fred, cependant, vous n’avez pas l’impression que dans l’usage, on parle de “l’Histoire de France”, “l’histoire de” quelqu’un (l’histoire de Jean Jaurès, par exemple), mais que dans tous les autres cas, on ajoutera un article défini : “l’Histoire de la Lybie”, “de l’Allemagne”, “du Maroc” ?

Oui, j’ai la même impression que toi. C’est pour ça que c’est vraiment un terrain glissant ce truc ! Sur une page de discussion entre contributeurs Wikipédia, ils s’arrachaient un peu les cheveux entre “Histoire de Belgique” et “Histoire de la Belgique”. ^^; Je me demande en fait si l'”Histoire de France” n’est pas devenu un concept, une réalité unique en soi pour un Français, ce qui expliquerait la disparition de l’article. Voyons voir si quelqu’un a une explication plus pertinente et, surtout, plus systématique ! 😉

0

Bonjour et bienvenue Ano Nyme ! 😀

C’est une question qui nous tombe souvent sur le coin de la figure en plein cours et qui est loin d’être évidente. ^^; Juste une précision. Dans vos exemples, il y a deux cas différents : 2 noms propres de pays féminins (France, Norvège) et un nom commun féminin (monarchie).

Pour un nom commun

Pour un nom commun, il n’y a pas de problème spécial et les règles habituelles s’appliquent, que ce soit au féminin ou au masculin d’ailleurs.

Pour un nom propre, qui plus est de pays

Là, c’est plus compliqué et je laisse donc la place à une citation de cet article de la Banque de dépannage pédagogique (une vraie merveille pour toutes ces règles un peu tarabiscotées 😉 ) :

 

Même si la plupart des noms de pays (ou de continents, de provinces) sont généralement précédés d’un article, cet article a tendance à être omis dans certains contextes. C’est le cas lorsqu’un nom de pays singulier féminin ou qu’un nom de pays masculin commençant par une voyelle est précédé de la préposition de et que cette préposition marque l’origine. Lorsque le nom est masculin et commence par une consonne ou qu’il est pluriel, l’article est maintenu.

Exemples :

– Alexandre aime beaucoup les vins de France et d’Italie.
– La cousine d’Éric est rentrée d’Amérique hier.
– Nos amis d’Ontario nous ont envoyé une lettre.
– Le conjoint de Pauline est originaire du Congo.
– Ces meubles viennent des États-Unis.

 

L’une des expressions clé de cette application est, je pense, le “a tendance à“… qui veut dire que ce n’est pas toujours le cas ! D’où votre exemple : “L’histoire de la Norvège”.

N’hésite pas à lire le reste des explications. Ils parlent notamment du cas particulier des termes “roi” et “royaume” que tu pourrais rencontrer facilement dans ton contexte vu que tu parles d’Histoire.

Désolé pour cette réponse un peu longue mais comme tu peux le voir, c’est loin d’être simple et selon le niveau des apprenants à qui tu enseignes, j’éviterais si j’étais toi de trop rentrer dans le détail. ^^;

Bonjour Fred! Enorme merci d’avoir cité la Banque de dépannage pédagogique! Ca fait un moment que je cherche un outil pareil! Je parle surtout des nuances sémantiques des synonymes et leur emploi, mais les nuances de grammaire me serviraient beaucoup aussi! merci encore! je crois que des sources comme celle-ci sont à être citées à part sur les Agités pour que chacun puisse les trouver facilement et non pas par hazard comme moi!

Très content que cela t’ait rendu service ! 😀 Je suis à peu près sûr d’en avoir parlé ailleurs mais tu as raison, peut-être qu’une fiche “Outil” serait la bienvenue ! 😉

Les thèmes de discussion

Faire une recherche

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

@

Pas d’activité récente