0

Dans le cadre de l’enregistrement des émissions des Agités du FLE, nous vous proposons généralement de commencer à discuter des thèmes traités ici-même. L’objectif est d’amorcer une première réflexion sur le sujet entre nous, d’inclure les idées et questions de chacun à la réalisation de l’épisode, puis de continuer nos échanges à la lumière de l’épisode publié. Voici ce que l’on vous propose cette fois-ci :

Le jeu en classe de langue

Pour cette émission, nous recevrons Haydée Silva qui est prof de didactique du français langue étrangère et spécialiste du jeu en classe de langue. Elle est aussi formatrice de formateurs, auteure du livre Le jeu en classe de langue et du blog Le jeu en classe de langue. N’hésitez pas à proposer toutes vos questions ci-dessous, nous les relaierons avec plaisir. On vous propose également de commencer à échanger sur ce thème avec par exemple :

  • Selon vous, qu’apporte le jeu en classe de langue ?
  • Pour vous, quelles sont les limites du jeu en classe ?
  • Quels objectifs peut-on travailler avec le jeu ?
  • Trop de ludique tue-t-il le ludique ?
  • … ou tout ce qui pourrait vous passer par la tête sur ce sujet !

Au plaisir d’échanger avec vous !

Les Agités 😀

0

J’ai beaucoup aimé cette émission: une de mes passions étant le jeu, je l’intègre assez naturellement dans ma pratique. Les jeux que j’utilise ne sont pas les mêmes que ceux proposés par Hyadée, je vais donc me pencher sur ses propositions afin de compléter ma gamme 🙂

Contrairement à la plupart de mes collègues, l’utilisation des jeux me simplifie la vie (car j’en connais un certain nombre et j’ai l’habitude d’expliquer les règles de manière simple), mais surtout, si je l’utilise au moins 5 min pour chaque séance (en cours de groupe), c’est parce que c’est efficace une fois que les apprenants acceptent de “jouer le jeu” justement…

Quelques points où je complète ce que Hyadée a dit:

  1. Tout les publics n’aiment pas jouer, c’est pourquoi il faut adapter le choix du jeu au groupe classe et ne pas hésiter à modifier les règles en cours de route pour coller aux objectifs (j’adapte le jeu à mes objectifs, et non l’inverse!) sans perdre de participants en route. Il arrive parfois que les apprenants ne respectent pas exactement la consigne que j’ai donnée. Mais si, au final, il font quand même ce qui est demandé (poser une question ouverte, par exemple), alors laissons-les partir dans cette direction!
    Durant certains cours, les étudiants ont créé une variante du jeu que je proposais que j’ai d’ailleurs notée (écrite sur mon carnet, pas évaluée hein! 😉 ) et réutilisée pour d’autres cours.
  2. Ne pas forcément le présenter comme un jeu mais donner seulement l’objectif pragmatique: «Maintenant, nous allons faire les courses!» (jeu utilisé: les petits marchands, Ravensburger) ou une consigne connue: «Associez-les cartes enseble». Vous noterez que je ne précise pas comment les associer (jeu: le jeu des métiers, ELI)
  3. C’est vrai qu’il y a beaucoup de types de jeux. J’utilise principalement des jeux avec support: c’est à dire au minimum des cartes et/ou un(des) dé(s), voire un plateau, donc je me balade très souvent avec une valide à roulette et ma tripotée de jeux 🙂
    Certains jeux proposés par Hyadée ont le mérite de pouvoir être joués sans rien (notamment le jeu de domino sans domino) et je vais tâcher prochainement d’élargir ma gamme de jeux dans cette branche des jeux «nus».

Voici pour ma contribution 🙂

Ludiquement,

Laura

Vous affichez 1 des 4 réponses, cliquez ici pour afficher toutes les réponses.

Autres questions récentes

Les thèmes de discussion

Faire une recherche

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

@

Pas d’activité récente