0

Bonjour

J’enseigne en Chine et je vais avoir de grands débutants (23 élèves) qui ne sont même pas familiarisés avec l’alphabet occidental.

J’ai essayé de voir le type de leçons 0 proposées ici et là mais toute ont à peu près un point commun : on suppose que les élèves connaissent un minimum l’alphabet et/ou qu’il y ait des mots internationaux devinables pour une leçon 0.

Or en Chine, ni l’alphabet latin, ni les mots “internationaux” ne sont partagés.
Football, Internet, Politique, Science, même taxi ou restaurant ne retrouvent de mots ressemblants en chinois.

Et ma cheffe m’a mis une pression d’entrée pour qu’aucun élève ne parte des cours (dieu que ça va être dur…).

Voilà pourquoi je me tourne vers vous. Auriez-vous une idée de leçon 0, de toute première leçon pour un tel public, de manière à ne pas les effrayer et à les inciter à continuer en français?

Encore merci! =)

0

Bonjour,

pour ce qui est de l’apprentissage de l’alphabet, sons, fusion syllabaire, graphie etc.
Là où j’ai trouvé le plus de ressources, c’est sur les sites d’instits, maternelle grande section et CP, CE1.
Il y a des choses pas mal sur :
http://www.les-coccinelles.fr/
http://apprendrealire.net

Les sites utilisant l’approche Montessori proposent également des choses intéressantes. Les Chinois sont familiarisés avec le fait qu’il y ait un ordre précis et un sens suivant lequel on trace les traits. Il doit être possible de les faire tracer les lettres de manière correcte sans trop de problèmes.

Sinon, c’est bien là où, je trouve, l’approche Gattegno, présente le plus d’intérêts avec un tableau initial basé uniquement sur des couleurs, auquel fait suite les tableaux graphies/phonies.

Bonjour. En effet je me suis également intéressé à l’apprentissage en maternelle (et aussi à l’orthophonie qui est assez liée – vive les gestes Borel!) et j’ai déjà pratiqué les deux années précédentes l’alphabétisation (ce qui est TRES utile pour les cours de phonétique, notamment pour faire face à des situations non-prévues lors des préparations de cours une fois en classe). Pour mes 2e années, j’utilise aussi les couleurs; j’ai d’ailleurs cette semaine en français écrit demandé à chaque élève de me dire un substantif, un verbe, et un adjectif ou adverbe, pour ensuite leur demander d’écrire un texte en s’inspirant du vocabulaire ainsi énoncé; et j’ai écrit chaque catégorie avec une couleur différente. Par contre, j’écrivais un peu dans l’hypothèse où les élèves ne connaissaient absolument pas l’alphabet latin, que faire pour une leçon 0? A mon avis, l’alphabétisation dans ce cas est obligatoire, mais avant, je pense qu’il faut faire un peu d’oral pour qu’ensuite à l’écrit, la graphie/phonie/sens leur parle un minimum. Donc peut-être comme avec les migrants, une présentation vraiment très basique à coups de répétitions progressives. Quoi qu’il en soit, j’ai été libéré de ce poids, vu que mes élèves parlaient plutôt bien anglais. Du coup j’ai concocté une leçon 0 en m’inspirant un peu d’ici et un peu d’un autre site.

0

Bonjour Noorvensen !

Je viens de finir de rédiger une réponse à Jeanne qui souhaitait avoir une approche moins linguistique avec des débutants. Ma réponse est basée sur mon expérience au Japon et en Chine : peut-être te sera-t-elle utile. 😉

Excellente semaine à toi !

Autres questions récentes

recherche de LMS 1 Réponse | 1 vote
Quelle formation ? 1 Réponse | 1 vote

Les thèmes de discussion

Faire une recherche

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

@

Pas d’activité récente