0

Bonjour à tous,

Après l’écoute attentive du podcast sur la prononciation (le livre est commandé d’ailleurs!), une réflexion qui trainait a refait surface…
Que pensez-vous de l’utilisation de l’alphabet phonétique international en classe ?

Perso, j’adore m’amuser à écrire en phonétique mais ce n’est pas pour autant que j’aime l’utiliser en cours. Alors oui, étant initiée à l’API par mon cursus, ça m’a aidé à apprendre à prononcer l’espagnol et le polonais – mais pour nos apprenants, n’y a-t-il pas plus urgent que de leur faire apprendre ce nouveau code ?
De (très) nombreux manuels l’utilisent mais certains restent parfois dubitatifs devant ces signes bizarres ou confus. Avez-vous des stratégies d’enseignement / de contournement ?

[abjɛ̃to]

0

Le problème de l’API c’est qu’il faut l’apprendre pour beaucoup.
Du coup si t’as un niveau vrai débutant, c’est encore quelque chose en plus – parfois déstabilisant pour eux.

J’avais déjà essayé comme Anneline de mettre à côté du mot pour qu’ils associent au fur et à mesure mais ça n’a pas fonctionné (peut-être le groupe ?) j’en ai même qui m’ont dit que certains signes leur faisaient “peur”.

Du coup j’utilise un alphabet phonétique détourné (par mes soins) et que mes étudiants comprennent et ça, ça marche. Un jour, pourquoi pas, j’essayerai à nouveau l’API – surtout si ici vous pouvez donner de bons conseils…

Vous affichez 1 des 6 réponses, cliquez ici pour afficher toutes les réponses.

Autres questions récentes

Les thèmes de discussion

Faire une recherche

Qui est en ligne ?

Illustration du profil de Rashel Ahmed

@

Pas d’activité récente