0

Bonjour à tous,

Après l’écoute attentive du podcast sur la prononciation (le livre est commandé d’ailleurs!), une réflexion qui trainait a refait surface…
Que pensez-vous de l’utilisation de l’alphabet phonétique international en classe ?

Perso, j’adore m’amuser à écrire en phonétique mais ce n’est pas pour autant que j’aime l’utiliser en cours. Alors oui, étant initiée à l’API par mon cursus, ça m’a aidé à apprendre à prononcer l’espagnol et le polonais – mais pour nos apprenants, n’y a-t-il pas plus urgent que de leur faire apprendre ce nouveau code ?
De (très) nombreux manuels l’utilisent mais certains restent parfois dubitatifs devant ces signes bizarres ou confus. Avez-vous des stratégies d’enseignement / de contournement ?

[abjɛ̃to]

0

Personnellement, par superstition, l’API fait toujours partie de la trousse d’outils que je fournis en début de cours mais j’y ai de moins en moins recours. Étant dans une région bien connectée, mes apprenants ont tous des dictionnaires en ligne avec synthèse vocale. En classe, j’utlise un mix entre le langage SMS et l’API pour travailler la prononciation, en fait quand j’y pense je m’aperçois que l’API me sert surtout pour les voyelles dans les activités de discrimination et de différenciation.

Vous affichez 1 des 6 réponses, cliquez ici pour afficher toutes les réponses.

Autres questions récentes

Les thèmes de discussion

Faire une recherche

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

@

Pas d’activité récente