0

Du peu d’expérience que j’ai dans le domaine, je peux dire que le public d’abord est très différent, et qu’apprendre à écrire et à lire, c’est une autre paire de manche. Les apprenants n’ont souvent pas de méthodes de travail, ne font pas forcément des classements… et qu’il y a tout un apprendre à apprendre à savoir faire passer. Sans compter bien sûr l’apprentissage de l’écriture et de la lecture… qui est également nouveau pour nous professeurs de FLE… pourquoi n’y a-t-il pas de formations universitaires ? (y a pas de sous… non, je ne pourrai croire à une raison aussi bassement matérielle…)

Merci à Agito pour ces échanges agités 🙂 – faire la liaison, obligatoire 😉

Tiphaine

a dit

Les thèmes de discussion

Faire une recherche

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

@

Pas d’activité récente