1

Dans le cadre de l’enregistrement des émissions des Agités du FLE, nous vous proposons généralement de commencer à discuter des thèmes traités ici-même. L’objectif est d’amorcer une première réflexion sur le sujet entre nous, d’inclure les idées et questions de chacun à la réalisation de l’épisode, puis de continuer nos échanges à la lumière de l’épisode publié. Voici le thème du prochain épisode enregistré  :

Le design de la pédagogie

Pour cette émission, nous recevrons Geoffrey Dorne, fondateur de l’atelier Design & Human, designer indépendant (son site), blogueur sur Graphism.fr, formateur dans de nombreuses écoles (l’ENSCI, les Gobelins, Science Po, la Webschool Factory,…), créateur de la formation en web design Étape Design… et on en passe ! Fort de ces multiples casquettes, Geoffrey nous fera part de son expérience de design de la pédagogie, expérience que nous aimerions confronter à nos propres pratiques d’enseignement. Nous vous encourageons comme d’habitude à proposer toutes les questions qui vous passent par la tête, mais on vous propose cette fois-ci de commencer à échanger sur ce thème en répondant à cette double-question (l’une n’allant pas sans l’autre) :

  • Qu’est-ce que le design pour vous et quelle place occupe-t-il dans votre travail d’enseignant ?

Au plaisir d’échanger avec vous !

Les Agités 😀

a répondu à la question

Pièces jointes

AdF_design_prepa.png
2

Bonjour,

Dans mon cas, le design occupe une place importante dans la réalisation de matériel. Il y a l’aspect esthétique, bien sûr (et surtout) mais aussi l’aspect didactique, à savoir comment la forme peut contribuer à améliorer un apprentissage. Par exemple, pourquoi ne pas faire un prezzi au lieu de distribuer une photocopie.
Comme j’aime le design, je passe beaucoup de temps à réfléchir sur la meilleure présentation, le meilleur format pour le contenu que je veux travailler. Cela passe par l’utilisation d’outils de dessin vectoriel, de retouche photo mais aussi d’édition audio et video. Le problème est que ce type d’activité (non rétribué) n’est pas toujours apprécié à sa juste valeur et est extrêmement chronophage.
Mais comme dit Bruno, on peut quand même donner un minimum de cohérence graphique à ses documents, surtout avec les moyens actuels… En plus, il me semble que nos élèves sont habitués à voir/utiliser des documents numériques très bien conçus et leur niveau d’exigence esthétique a augmenté. On ne peut plus se contenter de coller deux ou trois dessins du clipart de word pour “décorer un peu”…

a ajouté un nouveau commentaire

Bienvenue parmi nous Damien et merci pour ta contribution !
Je te suis complètement sur le fait que nos apprenants sont désormais habitués à voir des contenus de qualité au niveau visuel. Quand on voit tous les outils qui existent désormais pour nous faciliter la tâche, je trouve ça pas très professionnel d’encore donner de vieilles photocopies toutes crades à nos apprenants. La forme ne fait pas tout mais quand même, il faut un minimum coller à son époque.

1

Bonjour à tous!

Je considère que le design est un élément important dans la classe de FLE. Porter attention à la présentation de nos ressources pédagogiques permet de les rendre plus attrayantes pour les apprenants. On peut aussi prendre à titre de comparaison un manuel imprimé en noir et blanc sans presque aucune image (comme j’en ai vu de nombreux dans mon apprentissage du chinois…) avec un manuel dont le design a été travaillé, en couleur, avec des images qui stimulent l’intérêt des étudiants. Il est indéniable que le deuxième donne plus envie d’étudier, à mon avis.

Ensuite, il me semble qu’il faut aussi se poser la question du design à tout prix. Si l’on passe beaucoup de temps à créer un design agréable, le contenu ne doit pas pour autant être négligé (j’ai observé cela dans certains manuels que je ne citerai pas).

Du point de vue de l’apprentissage, comme le mentionne Bruno, je pense qu’il faut aussi que le design “serve” le cours en aidant par exemple à mieux organiser différents points sur un document. Le design, c’est aussi la logique et la cohérence, c’est aussi faire passer un message (une consigne, un point de grammaire, du vocabulaire…dans le cas du FLE).

Enfin, je dirais qu’un problème majeur reste le temps qu’il faut passer à intégrer le design dans la classe. Personnellement j’aimerais bien apprendre des techniques simples qui rendent les présentations plus agréables (j’avais étudié un peu comment faire un bon powerpoint) et organisées qui sont applicables dans un temps limité! Car ce travail demande beaucoup de temps….

a répondu à la question
1

Bonjour,
pour moi le design, c’est une réflexion (et le résultat de cette réflexion) dont le but est d’apporter à un objet (un texte étant un objet) des qualités esthétiques et ergonomiques.

Dans ma pratique, j’essaye a minima d’avoir une cohérence graphique dans mes documents (titres, consignes, exemples, etc.) et de choisir des ressources qui me semblent clairement mises en page, de manière si possible agréable à regarder.
J’essaye également de plastifier les ressources réutilisables et de les imprimer en couleur afin qu’elles soient plus agréables à manipuler.

Le design pourrait également s’appliquer à l’utilisation du tableau (organisation de l’espace, choix de couleurs selon les objectifs, etc.)

a ajouté un nouveau commentaire

Merci pour ta contribution Bruno ! 😀

0

Bonjour,
je trouve super que vous parliez de ça car c’est justement une de mes grandes préoccupations et je sais que je dois bien ennuyer mes collègues à force de râler à ce sujet… Pour moi le design c’est être capable de proposer des documents attrayants dans la forme à mes étudiants, clairs et engageants. Il me semble que c’est important pour motiver l’apprentissage. Mon grand problème cependant c’est que je suis absolument nulle dans ce domaine, mettre un page un doc me prend un temps fou et me donne littéralement envie de me pendre. Je détestais déjà ça à la fac à l’heure de rendre mes dossiers, et ça ne s’est pas arrangé avec le temps. Souvent j’ai des idées pour créer des choses mais je me sens incapable de les réaliser sous une forme qui me plaise, alors je laisse tomber. Je sais qu’une grande partie de ma “nullité” repose sur un certain manque d’organisation et que si je prenais le temps, une fois pour toutes, de créer une sorte de base pour mes CE ou CO , je serai bien plus contente de moi, mais au delà de ça, j’aimerais beaucoup acquérir des compétences pour aller plus loin qu’un simple texte bien présenté. Alors si ce podcast peut nous donner des pistes, si ce n’est des solutions miracles… 🙂

a répondu à la question

Autres questions récentes

Les thèmes de discussion

Faire une recherche

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

@

Pas d’activité récente