0

Bonjour,

Je suis étudiante en Sciences du langage et dans le cadre de mes études je souhaiterai recueillir quelques informations sur le métier d’enseignant FLE. Je vous envoie donc quelques questions sur ce métier en espérant que vous puissiez me le faire découvrir de manière plus authentique et personnelle. Je vous en remercie par avance.

1-Quelles études avez-vous faites pour accéder au métier d’enseignant FLE ?

2- Quel est votre parcours professionnel ?/ Où avez-vous pu exercer ce métier ?

3- Quelles sont vos horaires ?

4- Quelles sont pour vous les qualités et compétences nécessaires pour exercer ce métier ?

5- Quels sont pour vous les avantages et les inconvénients de ce métier ? (votre vécu sur le métier, les horaires, les déplacements, les éloignements, les conditions de travail, les problèmes rencontrés…)

6- Pouvez vous me décrire un journée type ?

7- Comment préparez vous vos cours ? (activités, sujets choisis, supports utilisés…)

8- Pouvez vous me donnez une approximation de votre salaire ?

9- Avez vous des conseils pour les futures professeurs de FLE ?

Merci !
Alizée

0

Comme il a déjà été noté plus haut…je ne crois pas qu’il y ait un seul parcours pour devenir prof de FLE (tout dépend d’où tu vis, de tes expériences personnelles…) je vous fais partager le mien qui est bien atypique mais qui m’a permis enfin de découvrir ce que je voulais faire dans la vie!

1-Quelles études avez-vous faites pour accéder au métier d’enseignant FLE ?
J’ai fait des études (bac+4) mais pas du tout pour être prof de FLE… par contre maintenant je suis les cours par correspondance du CNED pour obtenir mon DAEFLE (dans un premier temps).

2- Quel est votre parcours professionnel ?/ Où avez-vous pu exercer ce métier ?
J’ai travaillé pour Chanel puis PRADA à Paris en rentrant d’un séjour au Japon. Après un déménagement aux USA, j’ai travaillé pour une entreprise de chaussures pour enfants pendant 10 ans (office manager).
Je suis arrivée à la case prof de FLE par la petite porte en ayant été sollicitée par la fondatrice d’une petite école de langues pour animer ses cours de « baby and me »… de fil en aiguille on a monté son programme de français… maintenant je donne des cours particuliers, de groupes, en déplacement dans les écoles pour les activités de « découverte du français »…
Parallèlement, je donne des cours de français (niveau école élémentaire) pour des enfants francophones de ma ville. Ils sont franco-américains, franco-suédois…
Et je viens de faire un remplacement dans le collège/ lycée de mon fils.

3- Quelles sont vos horaires ?

« All over the map » !!!
Je travaille quand on a besoin de moi… cours du soir (8pm-9.30pm pour les adultes), cours particuliers dans la matinée pour les adultes avec un emploi du temps décalé (ceux qui travaillent dans la restauration, ceux qui travaillent avec la côte Ouest…), l’après-midi et/ou le samedi matin pour les élèves en âge scolaire (l’école se termine entre 2.30 et 2.45pm ici et ils n’ont pas classe le samedi)

4- Quelles sont pour vous les qualités et compétences nécessaires pour exercer ce métier ?
Flexibilité, curiosité, rigueur, sens de la répartie, aimer communiquer, énergie, sens de l’humour, savoir s’adapter à son « public », toujours se tenir au courant de ce qui se passe dans la sphère éducative, culturelle…, savoir travailler en groupe ou bien au contraire savoir travailler toute seule, savoir accepter qu’une activité qui semblait géniale sur papier fasse un flop en cours…

5- Quels sont pour vous les avantages et les inconvénients de ce métier ? (votre vécu sur le métier, les horaires, les déplacements, les éloignements, les conditions de travail, les problèmes rencontrés…)
Ce métier me permet de travailler à la carte tout en étant présente pour mes enfants quand ils ont besoin de moi… bref jongler ma vie de famille et ma vie professionnelle.
Par contre pas de sécurité de l’emploi: les élèves et les missions eux aussi vont et viennent à la carte, beaucoup d’aller-retour…

6- Pouvez vous me décrire un journée type ?
Cela n’existe pas pour moi, les jours se suivent et ne se ressemblent pas.

7- Comment préparez vous vos cours ? (activités, sujets choisis, supports utilisés…)
Recherche, encore recherche, lecture de livres pédagogiques, discussion avec les profs des autres langues, lignes directives du CECR, souhaits de l’élève, manuel ou pas…

8- Pouvez vous me donnez une approximation de votre salaire ?
Aussi variable que mon emploi du temps, mes employeurs, mes disponibilités…

9- Avez vous des conseils pour les futures professeurs de FLE ?
patience, curiosité et travail… comme pour tout en fait.

Bon courage,

Aude

0

Salut Alizée,

Comme l’a dit Amandine, c’est un peu dur de répondre à ces questions. En ce qui concerne les études, d’où viens-tu ? Ici en Belgique c’est différent. Pour pouvoir enseigner le FLE, tu dois faire un Master didactique en FLE ou suivre une formation spécialisée en FLE (à Louvain ou Liège) ou encore obtenir le certificat de l’Alliance française.

Les horaires, à part si tu tombes dans une école secondaire avec une classe DASPA (ça existe en France??) ben tu travailles un peu tout le temps, parfois même le week-end en fonction de ton employeur (surtout dans le privé)

En ce qui concerne les qualités et compétences je dirais que c’est les mêmes que pour tous les profs en général dont les plus importantes pour moi : se remettre en question facilement, être ouvert à l’interculturalité, aimer continuer à apprendre pour pouvoir donner le meilleur et s’améliorer (merci Agi.to pour ça!!), ne pas avoir peur de se planter et savoir rebondir. Adorer la langue française, ses petits travers et surtout adorer le contact avec les gens 😉

Un peu bateau mais tellement important. Pour moi, en plus d’un boulot, c’est une passion. Je suis toujours à l’affût d’une nouvelle idée, nouvelle pédagogie, etc. (et re-merci Agi.to et la communauté pour ça!). Du coup, ben ça demande du travail en plus des cours… mais tellement valorisé quand ça fonctionne avec ton groupe ! 😉

D’ailleurs pour la prépa, ça dépend d’où tu travailleras : manuel obligatoire ou non ? etc.

Bon courage et lance-toi, tu ne le regretteras pas !

Anaïs

0

Bonjour et bienvenue Alizée,

Pour les études, j’ai une licence LLCE et un master de lettres, option FLE (et un DUT métiers du livre). Je dirais que si tu veux travailler en FLE, le master FLE est la filière la plus logique, et souvent la plus recherchée par les recruteurs, mais après il y a autant de parcours que de profs de FLE !

Pour les horaires et la journée type, ça dépend beaucoup de la structure dans laquelle tu exerces. En général, on a rarement des horaires de bureau. On peut se retrouver à travailler le soir, le samedi (le dimanche !), à avoir plusieurs employeurs. Du coup, pour le salaire, c’est un peu la même réponse. Ça varie d’une école à une autre et d’un pays à l’autre. Mais je dirais qu’on s’enrichit difficilement en FLE et qu’on peut se retrouver dans une certaine précarité (pas forcément financière, mais contrats courts, trajets nombreux, beaucoup trop d’heures ou pas assez…).

Après, c’est un métier très enrichissant personnellement (on se console comme on peut ;-)) : on rencontre beaucoup de gens, souvent intéressants, on peut travailler dans des environnements très variés (école, Alliance Française, université, entreprise…) et voyager !

Il faut arriver à trouver le bon équilibre.

Voilà. J’espère que ça t’aide un peu.

à+

Amandine

Les thèmes de discussion

Faire une recherche

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

@

Pas d’activité récente