La prononciation en classe – Retours de formation
Les Agités - HS

&nbsp
 
00:00 /
 
1X
 

Dans ce numéro Hors-série des Agités, on vous fait le compte rendu d’une formation sur la prononciation en classe proposée par le FIAF et animée par Geneviève Briet et Emmanuelle Rassart. Au sommaire de cet épisode, vous retrouverez donc un échange avec Fanny Rocheteau qui a participé à la formation et un entretien avec Geneviève et Emmanuelle.

L'intervenant(e)

présentation & liens
La prononciation en classe - Éditions PUG
La prononciation en classe de Geneviève Briet, Valérie Collige et Emmanuelle Rassart dans la collection Les outils malins du FLE aux édition des PUG

LES CRÉDITS

Génériques de Music In Cloud – L’illustration pour ce podcast a été créée entre autres grâce à une icône dessinée par Andrew J. Young. Tous les autres éléments ont été soit spécialement développés, soit leurs droits d’exploitation ont été dûment acquis.

Cet épisode vous a été utile ? Faites-en profiter d’autres !

Twitter
Facebook
Google+
LinkedIn
Email

Aux podcasts des Agités

À l'infolettre d'Agito

  Commentaires

  1. Sophfle

    Merci de partager votre expérience de formation. Le podcast est super intéressant autant pour les profs qui savent comment étudier la phonétique afin d’avoir de nouvelles ressources, de nouvelles approches que pour les profs (trop nombreux, dont moi) qui ne savent pas vraiment comment ni introduire la phonétique en cours et encore moins l’enseigner. Maintenant j’ai hâte de lire le livre.

    1. Sébastien Durietz Auteur du sujet

      Merci Sophie. Ce qui était aussi intéressant mais qu’on n’a pas trop dit dans le podcast, c’était la façon d’intégrer les activités de prononciation aux autres activités d’apprentissage: Emmanuelle et Geneviève ont plusieurs fois dit qu’on pouvait aussi systématiser des structures tout en travaillant la prononciation par exemple.

  2. julie

    Bonjour et merci pour ce podcast ô combien utile à tous les profs à qui comme moi, oui je j’avoue, “la phonétique fait peur” comme le dit l’une des deux auteures !!
    ça encourage à vraiment s’y mettre une bonne fois pour toute… et c’est vrai que les manuels fle n’intègrent pas véritablement la prononciation.
    merci encore et surtout continuez à nous donner des infos essentielles et agréables !

    1. Sébastien Durietz Auteur du sujet

      Merci Julie pour ton retour! Il y a un autre aspect qui explique aussi pourquoi pas mal de profs (dont moi) se sentent peu à l’aise avec la prononciation, c’est le diagnostique. Il y avait toute une partie de la formation qui y était consacrée et souvent c’est assez facile de dire quel son ne va pas chez un apprenant mais quand on parle d’accentuation ou d’intonation, les problèmes sont plus difficiles à détecter. Comprendre qu’un apprenant varie trop la tonalité en montant trop dans les aigus ou voir qu’il ne met pas l’accent au bon endroit n’est pas toujours facile et si on ne comprend pas d’où vient le problème, on ne sait pas comment le corriger.

  3. Fred - FLQ

    Merci pour ce retour oui ! C’est très intéressant et je vais me procurer cet ouvrage au plus vite. 😀 Dommage qu’il n’y ait pas de version numérique d’ailleurs.

    Pour ce qui est de recommander aux apprenants d’écouter à la maison du français (radio, télé,…) même sans chercher à comprendre, j’aurais eu la même question que toi Seb. Je pensais effectivement que ça permettait d’ouvrir peu à peu l’oreille des apprenants à la tonalité et à la mélodie du français. Un peu comme le concept présenté par Speelingua. Pour la classe, je comprends tout à fait qu’il faille avoir un objectif autre que la simple écoute mais à la maison ou dans les transports en commun, ça n’aide vraiment pas ?

    1. Sébastien Durietz Auteur du sujet

      Si Fred, ça aide en réception, ça doit aussi aider à diminuer le stress que peut générer le fait d’être confronté à un document audio, ça doit aussi habituer l’oreille mais ça n’aura que peu ou pas d’effet sur la prononciation des apprenants. Après comme certains de mes collègues disaient: trop d’input ne peut jamais nuire 😉

      1. Fred - FLQ

        Ok ! C’est donc bien seulement par rapport à leur prononciation qu’il n’y aura que peu d’effets. Je vais pouvoir continuer à tanner mes apprenants avec ça. 😈

        1. Sébastien Durietz Auteur du sujet

          Et oui! Et en plus tu pourras les tanner en leur demandant d’écouter et de répéter en imitant au mieux certaines phrases qu’ils ont complètement comprises 😀

  4. Sandhia

    J’adooore ce podcast !!!
    Suis en pleine formation CNED où les 2 thèmes de réflexion proposés sur la phonétique étaient : phonétique, parent pauvre du FLE? Et comment cibler les objectifs phonétiques? Votre podcast est un super complément avec des idées concrètes à tester en classe. Super idée de partage!

    1. Sébastien Durietz Auteur du sujet

      Content que ça te plaise et un grand merci pour ton retour. Il faudra qu’on fasse un numéro des Agités du FLE sur la prononciation 😉 Bonne continuation et bon courage pour ta formation!

  5. Coralie Doyen

    Grâce à vous, au saut du lit, ma tête fourmille déjà d’idées. Merci pour le partage. Formatrice de formateurs FLE en Belgique, j’ai l’intention d’inviter les auteurs en classe pour partager leurs bonnes idées auprès des étudiants 🙂

    1. Sébastien Durietz Auteur du sujet

      Merci! Je suis sûr qu’Emmanuelle et Geneviève seront ravies de te répondre 😉 N’hésite pas à partager tes idées avec nous!

  6. Anneline Dintilhac

    Merci pour ce podcast ! La phonétique, la prononciation, l’intonation… toutes ces armes utiles en production comme en réception sont si fondamentales qu’on a effectivement tendance à … ne pas y penser ou à les laisser tomber car on ne sait pas comment s’y prendre. Après un semestre passé à insister sur l’intonation avec mes étudiants, bien plus qu’avant en tout cas, j’ai constaté une énorme différence d’aisance à l’oral, et de nouvelles capacités de réception. Et encore, c’était sans utiliser les techniques que tu nous présentes, Sébastien ! J’ai hâte de feuilleter ce livre. Merci !

    1. Anneline Dintilhac

      Je précise que j’ai enseigné avec Saison 😉 J’ai trouvé que l’approche phonétique était plus logique que dans les autres manuels que j’avais utilisés auparavant, mais peut-on me trouver objective sur ce point ? J’approuve complètement l’idée de Fanny d’ajouter des activités de production, je me suis moi aussi sentie frustrée et je suis sortie du manuel pour compléter, bien sûr !

      1. Sébastien Durietz Auteur du sujet

        Merci Anneline, ça fait plaisir d’avoir ton retour! Je ne pense pas que Fanny faisait une critique de Saison en particulier mais pendant cette journée de formation on a vu comment intégrer la prononciation à d’autres objectifs du cours (en phase de systématisation ou avec un document déclencheur par exemple) alors que les manuels de FLE ont tendance à mettre la prononciation toujours à la même place. Je pense que c’est pour cette raison qu’elle dit qu’on ne retrouve pas la phase de production dans les manuels qu’elle utilise. Je te rejoins complètement : quand on travaille la prononciation, on voit la différence ! À part pour certains apprenants qui ont des problèmes ou des blocages, on voit vite les progrès.

  7. Claire Brichard

    Merci beaucoup pour cette super émission et vos retours sur la formation que vous avez suivie. Le thème est très intéressant et les idées à mettre en place sont bienvenues pour moi car j’ai aussi du mal à intégrer la prononciation à mes cours. Merci pour tout le travail que vous faites à Agito!

    1. Sébastien Durietz Auteur du sujet

      Merci pour ton message Claire et bienvenue au club de ceux qui ont du mal avec la prononciation 😀 Je pense qu’on va essayer de faire d’autres numéros sur ce thème parce qu’il y a vraiment des choses sympa à mettre en place dans nos classes.

  8. Sophie

    Livre en main, je vais tenter une activité avec ma classe cette semaine ! Un peu effrayée car ça casse pas mal de mes habitudes concernant la phonétique, mais si ça marche, cela donnera un peu de fantaisie/fantastique à la classe ! Activité choisie : Abracadabra 🙂

    1. Sébastien Durietz Auteur du sujet

      Effectivement, tu choisis une activité pas simple à mettre en place pour commencer. Il y a des vidéos sur le site compagnon qui devraient te rassurer un peu et moi je l’ai faite pendant la formation et je me suis bien amusé 😉 Fais-nous un retour, je suis curieux de voir comment tes apprenants auront réagi.

      1. Sophie

        Pas simple à mettre en place, je ne sais pas, parce que c’est celle qui m’a le plus attirée à la lecture du livre ! En plus comme on travaille sur le futur simple en ce moment et que j’ai des Japonais, des Argentins, des Colombiens et des Irlandais, le RRRRR me paraissait indispensable !
        Je suis contente parce que ça c’est bien passé pour une première fois. Pour eux, comme pour moi ! 😉 J’avais regardé les vidéos sur le site compagnon donc j’avais pu voir le résultat final.
        Dans cette activité, on est plongé dans un autre univers (château, sorcière et dragon) et cela a vraiment permis à tout le monde de lâcher prise.
        Comme dans le livre, j’ai commencé par la partie décontraction qui place les apprenants dans l’univers du château avec le pont-levis qui grince (crriii), le cerbère qui ronfle (rrrr zzzz rrrr), des souris qui grignotent (crcrcr), …Bref, j’ai voulu faire comme une machine infernale où un bruit s’ajoute à un autre et ainsi de suite. J’ai donc raconté l’histoire de ce château et de ses bruits en distribuant les rôles à chacun (j’avais fait des chapeaux avec les images dont j’avais besoin). Pour le coup on a bien rigolé et on s’est décontracté ! J’avais vraiment besoin d’avoir ces supports images parce que j’avais peur que l’incompréhension du vocabulaire vienne perturber la mise en place.
        Les phases suivantes se sont du coup très bien passées.
        Les apprenants étaient un peu timides au début (phase de décontraction), plus du tout à la fin (pour l’expression) ! Ils ont bien aimé, car pour eux il s’agissait plus de faire du théâtre que de la phonétique : discrimination auditive, … (comme je fais d’habitude) et comme c’est une classe au départ qui est motivée et qui aime rigoler, c’était assez facile en fait !

        1. Sophie

          Grrrr ! Désolée pour : *ça s’est bien passé et les autres erreurs que je n’ai pas vues !

          1. Fred - FLQ

            Après “le pont-levis qui grince (crriii), le cerbère qui ronfle (rrrr zzzz rrrr), des souris qui grignotent (crcrcr), voici Sophie qui Grrrr ! 😆

          2. Sébastien Durietz Auteur du sujet

            Merci de ton retour Sophie, lors de la formation cette activité m’avait bien plu aussi. J’aime bien ton idée de machine infernale! En tout cas, j’ai l’impression que tu vas poursuivre l’expérience c’est cool. Sur le long terme, Geneviève et Emmanuelle m’ont dit voir une vraie différence sur la prononciation de leurs apprenants. Je me demande si avec une classe timide, ça ne peut pas aussi permettre de dynamiser le groupe.
            Fanny que j’ai revue récemment m’a dit qu’elle avait aussi mis en place des activités du livre dans ses cours.

        2. Fred - FLQ

          Ça a l’air excellent cette activité !! Je vais essayer de trouver une minute pour aller voir la vidéo du site compagnon. En tous cas, un grand merci pour avoir pris le temps de nous dire comme ça s’est passé. 😀

  9. Hélène Pasquier

    Très intéressant ce podcast. En l’écoutant et en lisant les commentaires, je me suis bien rendue compte qu’il y avait le “club de ceux pour qui la phonétique fait peur” et je suis rassurée de ne pas être la seule à en faire partie ;). Je rejoins Fanny pour dire qu’en général, elle arrive comme un cheveu sur la soupe dans les manuels (du coup, j’ai tendance à ne pas la faire, bouhhh).
    La formation que vous avez suivie avec les formatrices avait l’air vraiment chouette. J’ai maintenant très envie de lire le livre (en général, dans cette collection, il y a des mines d’idées, je pense notamment à celui sur l’écriture créative).
    L’activité choisie par Sophie m’intrigue : en lisant la description, on a vraiment envie d’essayer quelque chose de nouveau en classe.
    La prononciation va-t-elle trouver toute sa place dans mes classes suite à la lecture de l’ouvrage ? Suspense…

    1. Fred - FLQ

      Bonjour Michèle !
      Mes plus plates excuses pour ne plus avoir donné réponse à nos échanges par mail. Vous répondre fait bien évidemment toujours partie de ma liste de choses à faire et je vais revenir vers vous dans les plus brefs délais. m(-_-)m
      Pour les personnes qui liraient les commentaires, voici l’adresse du blog de Michèle : La phonétique en jouant.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *