Le design de la pédagogie
Les Agités du FLE

 
 
00:00 / 01:00:18
 
1X
 

Pour ce numéro 13 des Agités du FLE, Marion et Fred reçoivent Geoffrey Dorne pour parler design et pédagogie. Le design, c’est quoi ? La pensée design a-t-elle une place dans notre démarche pédagogique ? Devrait-on s’y former ? En conception graphique, y a-t-il quelques trucs et astuces à connaître pour éviter de faire des trucs trop moches ? Autant de questions et thèmes abordés dans cet épisode riche en idées et conseils de la part de Geoffrey. Et petite nouveauté, il y a désormais une rubrique “La question de l’invité(e)” pour prolonger la réflexion entre nous. Bonne écoute et à très vite dans les commentaires de l’émission !

L'invité(e)

présentation & liens

Fondateur de l’atelier Design & Human, designer indépendant, blogueur sur Graphisme et Interactivité, formateur dans pas mal d’écoles comme Strate, l’ENSCI, les Gobelins, Science Po, l’ECV, la Sorbonne, et là en ce moment, à la Webschool Factory, Geoffrey aime varier ses activités et il a aussi créé une formation en web design qui s’appelle l’Étape Design. Il est aussi membre de l’Alliance française des Designers et vous pouvez le retrouver sur son site.

Le dossier

Notes & questions des auditeurs

Les projets et sites évoqués

Les questions des auditeurs

Aller plus loin

liens & références

Les événements

Les formations

Les livres

La question de l'invité(e)

La question de notre invité(e) aux auditeurs

Partagez vos projets de designs pédagogiques, ceux que vous avez déjà créés et ceux que vous aimeriez mettre en place !

LES CRÉDITS

Génériques de Music In Cloud – L’illustration pour ce podcast a été créée entre autres grâce à une icône dessinée par Andrew J. Young. Tous les autres éléments ont été soit spécialement développés, soit leurs droits d’exploitation ont été dûment acquis.

Cet épisode vous a été utile ? Faites-en profiter d’autres !

Twitter
Facebook
Google+
LinkedIn
Email

Un autre épisode pour la route ?

Déjà tout écouté ? Abonnez-vous !

Aux podcasts des Agités

À l'infolettre d'Agito

  Commentaires

  1. Chloé

    Bonjour,

    Fidèle à moi-même, j’écoute l’émission avec beaucoup de retard… Mais je réagis tout de même 🙂
    Tout d’abord, je dois dire qu’après vous avoir écouté, je me suis dit “En fait le design de la pédagogie, c’est ni plus ni moins que de l’ingénierie de formation avec un intérêt supplémentaire pour l’aspect graphique”. Si je ne me trompe pas trop, finalement j’en ai fait pas mal de design de la pédagogie. J’ai notamment mis en place un formation hybride (présentiel / distance) avec une montagne de création de contenus, de scénarisation, d’ingénierie tutorale etc. etc.

    Mais ce sur quoi je voudrais revenir, c’est justement l’aspect graphique. Le paradoxe aujourd’hui c’est que quand on est formé à l’ingénierie de formations, on n’est pas formé aux aspects graphiques de design. Pourtant lorsqu’on recherche un emploi dans ce même domaine, on attend souvent de nous ces compétences . Sans aller jusqu’à l’ingénieur de formations, je trouve que même l’enseignant a aujourd’hui souvent une certaine pression pour construire et proposer des contenus visuellement attractifs. Généralement, la pression vient même du public (et pas nécessairement de l’employeur). Je travaille actuellement avec des enfants, et c’est un public qui est très exigeant et intransigeant : si l’activité ne fait pas vraiment sens, s’ils ne voient pas bien ce qui est écrit, si l’objectif et la logique ne sont pas clairs, ils le font vite savoir à leur manière !
    J’ai l’impression que les ados et les adultes ont un comportement de plus en plus similaire : de plus en plus impatients et exigeants, tout doit être dynamique et hyper clair. Il y a quelques semaines, je restituais une formation et à la fin la première remarque à laquelle j’ai eu droit est : “Elle est bien ta police d’écriture, c’est quoi ?” En réunion, dès que quelque chose n’est pas lisible sur une diapo, tout le monde se met à bavarder et plus personne n’écoute ce que la personne raconte. On prête donc beaucoup plus attention à l’apparence, peu importe le contenu.

    Vous évoquiez l’idée de marketing dans le podcast, en le différenciant du design pédagogique. Je crois que les changements dont je parle ci-dessus nécessitent d’adapter profondément nos pratiques et que l’aspect marketing, “beau”, est malheureusement inextricablement lié à celui de design pédagogique. Malheureusement, dans beaucoup de systèmes éducatifs et de formation, ce changement de dimension est encore trop rarement pris en compte et je trouve qu’on ne nous donne pas les moyens de satisfaire ces nouveaux profils d’apprenants. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles je cherche un nouvel emploi. J’aimerais avoir plus de liberté en matière de design pédagogique, et plus de moyens pour y parvenir.

    A bientôt,

    Chloé

    1. Fred - FLQ

      Coucou @kloey !

      Mais non, je te rassure, l’épisode a été enregistré fin mars mais on vient tout juste de le publier. 😉

      L’expression “design de la pédagogie” est plus là comme titre au podcast que comme concept institutionnalisé, mais oui, je pense qu’on fait déjà tous plus ou moins du design lorsque l’on fait de la conception de cours, et c’est encore plus poussé lorsque l’on est sur de la création de formations complètes avec scénarisation et tout le toutim. C’était l’impression que j’avais avant d’inviter Geoffrey et c’est entre autres pour cela que je tenais à faire ce numéro avec lui. L’approche basée sur la pensée design et tout le pan dédié à la conception graphique font, on est d’accord, partie intégrante de notre travail et pourtant aucune formation de FLE n’en propose, en tous cas de manière explicite pour tout ce qui est “design thinking”. Bien dommage car le “design” est clairement une compétence transversale qui est primordiale dans de nombreux environnements professionnels et cette approche mériterait d’être développée explicitement dans tous les contextes concernés.

      Un énorme merci pour ton retour en tous cas ! On devrait lancer une pétition pour la création de notre master idéal : perso, je veux au moins Michel Billières pour tout ce qui est phonétique, et Geoffrey pour la partie design. On continue la liste ? ^^

  2. Chloé

    Haha, on pourrait continuer la liste oui, car l’idée d’un nouveau master est loin d’être absurde. Pour tout ce qui est ingénierie tutorale je peux proposer quelqu’un aussi :p
    Mais moi j’ai trop souffert d’avoir des profs de masters (j’en ai fait deux) pas du tout familiers avec la réalité du terrain. Ce qui manque dans beaucoup de formations, c’est un vrai lien entre la théorie et la réalité. En France, on est les champions pour ça !

    1. Fred - FLQ

      Tout pareil ! Marre des doctorants ou des docteurs spécialistes de leur sujet, certes, mais avec zéro réflexion pédagogique et qui te disent de faire absolument telle ou telle chose en classe sans jamais en appliquer une once eux-mêmes…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *